Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2016

triste ...

J’en ai assez de toujours tout ravaler, je suis fatiguée de cette vie triste ; je ne sais plus sourire.

 

A force de me retenir de pleurer, j’en attrape des migraines ; il faudrait que je hurle pour libérer toute cette pression qui est en moi. J’ai peur du jour où ça va arriver, peur des conséquences, peur de mes réactions, et peur de la sienne.

 

Mon petit dernier se marie samedi, à côté de Belfort ;

 

Mon mari ne se réjouit pas de ce mariage. S’il le pouvait, il ne viendrait pas … Il ne voulait pas de cet enfant, moi si … il ne l'aime pas autant que mes deux autres enfants, pourtant, c'est celui qui lui ressemble le plus !!!

 

J’espère que tout se passera bien, sa famille presque au complet sera présente ; c’est mon fils qui a fait les invitations.

Oh je pense que tout se passera bien, il sera hypocrite, comme d’habitude.

Ca doit vous surprendre que je parle ainsi de mon mari mais c’est lourd, lourd, et je suis si fatiguée …

22/08/2016

Un peu de lassitude ...

Surtout, ne pas le contredire, faire ce qu’il a décidé sans se soucier si on est d’accord ou pas …

Non, l’ambiance à la maison n’est pas toujours au beau fixe, je dirais même qu’il fait souvent gris …

 Surtout, ne pas dire qu’on a mal quelque part, ne pas se plaindre, ne pas s’écouter …

 Depuis deux jours, j’ai mal au dos et dans les os du bassin ; aussi, aujourd’hui, je ne voulais pas aller marcher car chaque pas me coûtait

Je suis restée avec ma mère et ma petite sœur qui sont en vacances chez moi et installée dans un fauteuil, j’ai dormi dans le jardin.

 Mon mari est allé marcher seul et quand il est rentré, il n’était pas très content  …

 J’ai l’habitude de ses sautes d’humeur mais là,  j’en ai assez …

C’est lourd à supporter et j’avais besoin de le dire …

 

16/05/2016

Raison ou pas raison ?

Depuis 5 ans que nous sommes installés en Limousin, nous avons été « oubliés » par certains membres de la famille de mon mari.

Normal, il n’était plus là pour aider quand l’un d’entre eux avait besoin d’un service…

 

En 5 ans, un de ses frères n’a pas téléphoné une seule fois pour prendre de ses nouvelles alors que, il y a une quinzaine d’année, il lui avait complètement restauré une longère en créant un habitat de 120 m², réfection d’une cave voutée, d’un four à pain, etc … ne comptant jamais ses heures … au détriment de la santé de l’entreprise …

Déjà, bien avant que nous partions, c’était « silence radio ».

Normal, la maison était terminée …

 

L’an dernier, ce frère a participé, avec ma belle-sœur, ses enfants et la compagne de l’un d’entre eux à une course cycliste à quelques dizaines de km de chez nous. Nous l’avions su par ma fille qui l’avait vu dans une publication sur FB.

Nous avons attendu en vain un coup de fil nous prévenant de leur présence en Corrèze.

De même, à la fin de cette compétition, nous avions pensé qu’ils s’arrêteraient à la maison en remontant en Région Parisienne. Nous sommes à 3 km d’une sortie de l’A20… Encore une déception …

 

Lors des obsèques de leur maman, quelques jours plus tard, je me suis permis de demander au frère de mon mari s’ils avaient pensé s’arrêter à la maison ….

La réponse ?  euh … oui … et en fait, non …

  

Aussi, lorsque nous avons reçu une invitation pour les 20 ans de leur petit dernier, mon mari a décidé de ne pas y aller.

Ma belle-sœur m’a envoyé un mail en me disant qu’ils étaient déçus.

 

Et mon mari, depuis 5 ans, il n’est pas déçu ?

 

Avons-nous eu raison ou pas de ne pas aller à cette fête ?